La consommation des escargots ne date pas d’hier puisque des restes de coquilles ont été retrouvés dans des cavernes habitées par l’Homme à la Préhistoire ! Au XVIIème siècle en France, l’escargot constituait bien souvent une rare source de protéines animales dans les campagnes, c’était « la viande du pauvre ». A La Rochelle, les marins parquaient les escargots vivants dans des tonneaux ou cruches afin d’emporter sur leurs bateaux de la « viande fraîche ». Ce n’est qu’à partir du XIXème siècle que le gastéropode fut mis à l’honneur sur les tables gastronomiques, constituant aujourd’hui un plat de fête.